Témoignages : Clément

Clément Tachdjian est passé à l’ERDV de septembre 2011 à juin 2013. Une fois son CAP en poche, ce jeune homme de 20 ans s’est aussitôt lancé à son compte en tant qu’auto-entrepreneur tout près d’Avignon. Installé dans un studio avec son amie, Clément a principalement développé une activité d’accordeur- régleur à domicile. Il ouvre rapidement un site web pour se faire connaître sans négliger le démarchage direct auprès de diverses structures comme les écoles de musique communales. Son sérieux, sa capacité à répondre aux questions de ses interlocuteurs, son humeur souriante font bonne impression sur ses premiers clients. Cela l’encourage à poursuivre et au bout de 2 ans, Clément a une clientèle qui lui permet de gagner sa vie. Il donne aussi quelques cours particuliers de piano, et prospecte de temps en temps sur divers sites à la recherche d’anciens pianos à vendre. Il est passionné par la sonorité de ces instruments à la mécanique souvent originale, des instruments datant d’avant l’uniformisation du piano propre au 20e siècle. Parmi ses 3 acquisitions, son préféré est un Bechstein droit de 1868. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.
Clément et sa conjointe professeur des écoles rêvent de vivre une expérience à l’étranger. Par chance, la Guyane recherche des enseignants, ce qui permet à sa conjointe d’être mutée. Clément, amoureux de la nature, n’hésite pas une seconde et décide d’installer son activité d’accordeur outre atlantique. Le couple s’installe en Guyane en août 2016, et Clément recommence son travail de prospection. Après 1 an et demi, il a le sourire. Les clients sont là, les bestioles en tout genre dans les pianos aussi et il adore ! Il enseigne toujours le piano en tant qu’activité secondaire dans une école de musique. Deux fois par an, il s’envole pour Avignon pendant quelques jours afin de rendre visite à sa famille et d’accorder chez quelques clients qu’il a conservé. Pour l’instant, rien ne ferait revenir cet accordeur en métropole…
À suivre!